Histoire du Manoir du Courtillon

En 1588, Jacques Blouet sieur du Portal, notable de Guichen,était propriétaire des terres de la Quémerais et du Courtillon, soit la quasi totalité des terrains compris entre la route du Boêl en Pont Réan et la Vilaine. Il est connu pour avoir fait rebâtir et réédifier l'église de Guichen en tant que conducteur et miseur (trésorier) de l'oeuvre.

Vers 1602, sous le règne d'Henri IV (1553-1610) il fit construire Le Courtillon pour le compte d'un client de Rennes Pierre Peliczon, sieur de Courtillon, conseiller du Roi et enquêteur  au Présidial de Vannes (tribunal de justice de l'Ancien Régime créé au XVI siècle) Pierre Peliczon se fixera à Vannes vers 1626 par mariage. En 1629 François Blouet fils de Jacques achètele Courtillon à Pierre Peliczon.

Le courtillon avant restauration

En 1711, Le Courtillon est vendu à Pierre Gouin (négociant grossiste en draps et soies). Le Courtillon était à cette date à cour close et entouré de fossés, ce qui explique son appellation. Le Courtillon est devenu le centre d'un exploitation agricole assez importante.

En 1828, Hyppolyte Pinczon du Sel (1785-1856) devient propriétaire du Courtillon. Il deviendra maire de Guichen en 1829  (le maire était nommé par le préfet et non élu).

Jean de Rotalier, dernier fils de la famille, hérita du Courtillon. La propriété fut louée à des fermiers Mr et Mme Michel jusqu'en 1982. Monsieur de Rotalier vend Le Courtillon en 2001. Plusieurs propriétaires se succèdent jusqu'en 2005.

Nous avons acquis Le Courtillon en juillet 2005 et avons démarré la restauration des bâtiments. Le Manoir est restauré et vous propose une alliance tradition, confort et modernité. L'ensemble du parc et jardin a aussi été repensé.

histoire manoir chambres restauration